Le bilan à J-100 du coup d’envoi de l’Euro 2016

Euro 2016

Coup d’envoi dans exactement 100 jours de l’Euro 2016 organisé en France dans 10 stades différents. Retour sur les annonces faites lors de la conférence de presse du comité d’organisation et notamment du défi de la sécurité.

Le 10 juin 2016 s’ouvrira le quinzième championnat d’Europe des nations de l’histoire au stade de France avec la rencontre France/ Roumanie. A cette occasion, la France organisera le troisième Euro de son histoire après 1960 et 1984. L’Euro 2016 constitue le plus grand événement sportif que le pays accueille depuis la Coupe du Monde 1998 et la Coupe du Monde de rugby en 2007.

  • Sécurité :

Il s’agit du sujet majeur de la compétition surtout après les attentats de janvier et novembre 2015. Euro 2016 SAS a mis en place une stratégie commune de sécurité et a signé un protocole avec l’Etat chose inédite dans l’histoire de l’Euro. Les parties prenantes, publiques comme privées, sont mobilisées depuis 2013 sur la question. Il a été décidé en accord avec l’Etat un renforcement des moyens humains pour chaque match. Un double périmètre de sécurité sera mis en place autour de chaque stade et près de 900 00 agents privés sont prévus en moyenne par match pour assurer la sécurité des spectateurs (30% de plus par rapport à la norme appliquée en Ligue 1 ou pour les rencontres européennes). 10 000 personnes seront mobilisées au total sur la durée du tournoi. Les instances organisatrices ont ciblé 5 matchs « sensibles » lors de la première phase de la compétition.

Sécurité Euro

  • Impact économique :

Une étude du CDES a chiffré à 1,2 milliard € l’impact économique positif de la compétition sur l’économie française. L’Euro 2016 devrait dégager 178 millions € de recettes fiscales pour l’Etat français et 26 000 emplois équivalent temps plein ont été ou seront crées principalement dans les domaines de la sécurité et du bâtiment. Le comité d’organisation du tournoi, Euro 2016 SAS, compte actuellement 226 collaborateurs et travaille avec 900 fournisseurs différents. Pour la première fois, une dotation de 10 millions € sera attribuée de la part de l’UEFA à chaque ville organisatrice pour les investissements au niveau local.

Stades Euro 2016

  • Billetterie et hospitalités :

2 millions de billets ont été vendu à destination du grand public pour un total de plus de 16 millions de demandes tout simplement du jamais vu dans l’histoire de l’Euro. Les attentas de novembre dernier n’ont pas eu d’impact sur le volume de demandes. Environ deux tiers des billets ont été réservé par des étrangers de 200 pays ou territoires différents ce qui prouve la portée mondiale de cet événement. Pour les retardataires ou les malchanceux, la plateforme officielle de l’Euro 2016 sera mise en place à partir du 9 mars. Le pays le plus demandeur d’Europe est la Pologne ! Les prestations d’hospitalités sont commercialisées pour l’ensemble des 51 matchs par forme de pack ou à l’unité. Le ticket d’entrée est de 950 euros pour un match de la phase de groupe. 21 rencontres affichent un taux de remplissage de 80% pour la partie business seats.

  • Camps de bases des équipes :

Les camps de base des 24 nations qualifiées ont été dévoilés. 6 équipes seront basées en Ile-de-France dont bien évidement l’équipe de France à Clairefontaine. A noter que chaque équipe est tenue d’organiser au minimum un entraînement ouvert au public (gratuit).

Camps de base Euro 2016

  • Médias :

beIN Sports, qui retransmettra l’intégralité des matchs de la compétition, a officialisé aujourd’hui son dispositif pour couvrir la compétition. beIN Sports 1 va faire office de chaîne de la compétition avec tous les matchs en direct et quatre émissions quotidiennes. La journée débutera de 7h à 10h avec « L’express’Euro« , suivi entre 12h et 14h par « Inside Euro » présentant les rencontres du jour. Entre 14h et 23h, les rencontres seront diffusées en direct (à 15h, 18h et 21h) et encadrées à chaque fois par « Le Club Euro« . Enfin, « le Mag du Soir » sera proposé de 23h à minuit. beIN compte une nouvelle recrue parmi ses consultants : Arsène Wenger, le coach d’Arsenal interviendra tout au long du tournoi.

  • Partenaires :

L’Euro 2016 compte dix partenaires au niveau mondial : Adidas, Coca-Cola, Kia Hyundai, McDonald’s, Turkish Airlines, Orange, Socar, Continental, Hisense et Tourtel. La Poste, sponsor national de la compétition, a dévoilé le timbre « officiel » de la compétition. Celui-ci propose quatre innovations majeures dont une « odeur de gazon coupé » !