Les New York Knicks présentent leur sponsor maillot, Squarespace, avec Frank Ntilikina

Franck Ntilikina est le nouveau représentant de la France en NBA. Drafté en 8ème position lors de la Draft NBA 2017 par les New York Knicks, il porte sur ses épaules, le renouveau de la franchise et l’avènement d’une nouvelle génération de victoires et de succès pour l’équipe de France, après le départ à la retraite de Tony Parker. 

Ce mardi 10 Octobre, les New York Knicks ont annoncé que l’entreprise Squarespace, un système de gestion de contenu web, va devenir le prochain sponsor maillot de l’équipe. 

Cet accord fait des Knicks la 17ème franchise à sceller un accord maillot, selon le toujours très bien informé ESPN. 

Squarespace fera son apparition pour la première fois lors d’un match de pré-saison ce Vendredi soir contre les Washington Wizards. 

Dans le contenu vidéo publié sur le compte Twitter des Knicks, on découvre à la fois, le nouveau meneur français des Knicks, Franck Ntilinka, qui symbolise la phrase qui résume ce partenariat : « a partnership celebrating all those who hustle hard and aren’t afriad to chase their dreams. » (en français : « un partenariat qui célèbre tous ceux qui travaillent dur et qui n’ont pas peur de partir et courir après leurs rêves. »)

Les détails financiers de cet accord n’ont pas été dévoilé que ce soit par Squarespace ou par les Knicks, dernière franchise en date à tirer profit du programme pilote de la NBA qui permet aux franchises d’apposer des logos de marques sur l’épaule gauche de leur maillot. 

Il faut savoir que les prix varient de 5 à 20 millions de dollars pour ces partenariats, en fonction de la franchise, du potentiel du marché (population, compétitivité, etc.) et de la notoriété du sponsor. Les Golden State Warriors, équipe évoluant à San Francisco, ont signé un deal avec Rakuten Inc., pour un montant évalué à 20 millions de dollars par an, sponsoring qui vient s’ajouter au contrat mirobolant que Rakuten dispose déjà avec le club de football du FC Barcelona.  

Avec ces investissements importants de la part de Squarespace, il est peu probable de voir la marque reprendre la parole durant le SuperBowl comme elle avait pu le faire cette année avec un film mettant en scène l’acteur américain John Malkovich. 

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*