7 questions à Alain-Charles Lauriano Do Rego, co-fondateur de Pondeo

Alain-Charles Lauriano Do Rego - Pondeo

Toujours à la recherche des dernières innovations et initiatives dans le monde du sport business, Sportsmarketing.fr a découvert la plateforme Pondeo et a échangé avec son co-fondateur Alain-Charles Lauriano Do Rego, afin de vous présenter cette plateforme de mise en relation entre sportifs et marques. Nous lui avons posé 7 questions pour vous aider à découvrir ce nouveau service qui, on l’espère, prospérera comme il se doit. 

Sportsmarketing.fr – Question 1 : Peux-tu nous présenter Pondeo ? Quelle est sa raison d’être ? 

Alain-Charles Lauriano Do Rego : Pondeo est né d’une observation : alors que les créateurs de contenus sportifs ont un accès privilégié à des communautés sportives, ces derniers ont du mal à générer des revenus stables et vivre de leur activité. Notre mission est de permettre à tous les créateurs sportifs – athlètes amateurs ou semi-pro, leaders d’opinion, freestylers, médias ou communautés – de transformer leur passion en un véritable business pérenne.

Pour cela, on développe une plateforme qui permet aux créateurs sportifs d’accéder à des opportunités de collaboration avec des marques. Les marques accèdent à des profils ultra qualifiés et peuvent collaborer efficacement avec les créateurs grâce à des outils collaboratifs.

Sportsmarketing.fr – Question 2 :  Pour quel type d’opérations êtes-vous contacté par les annonceurs ? 

Alain-Charles Lauriano Do Rego : 80% des missions pour lesquelles sont sollicités les créateurs inscrits sur Pondeo sont des missions d’influence, où la marque cherche à faire la promotion de son produit ou service auprès d’une communauté ultra-qualifiée, comme le montre l’exemple dans la vidéo ci-dessous : 

La plupart des annonceurs utilisent Pondeo pour collaborer avec des créateurs sur des partenariats de longue durée, afin d’ancrer des stratégies d’acquisition ou de brand awareness.

Le reste des opérations sont soit pour de la création de contenus (créés en marque blanche et distribués sur les réseaux de la marque), soit pour des activations de partenariats sponsoring. 

Sportsmarketing.fr – Question 3 : Depuis le lancement de Pondeo, est-ce qu’une opération entre une marque et un créateur de contenu t’a particulièrement marqué ? Si oui, laquelle et pourquoi ?

A l’occasion de Roland Garros, SoBet a récemment collaboré avec Service Volée, un créateur couvrant le tennis à l’occasion de Roland Garros. Etant une jeune startup en phase de croissance, SoBet a souhaité exploiter un temps fort pour les fans de tennis afin d’acquérir des utilisateurs sur son application de pronostics entre amis.
La marque et le créateur ont collaboré sur l’ensemble de la quinzaine de Roland via des contenus quotidiens sur YouTube, permettant à l’entreprise de recruter plusieurs centaines d’utilisateurs en quelques jours. 
 
Au-delà des données qualitatives, ce qui est pertinent c’est aussi de mesurer l’affect, l’authenticité et la qualité auxquels s’associe la marque lorsqu’elle collabore avec un créateur sportif inscrit sur Pondeo. On collecte donc des éléments qualitatifs comme la réaction de la communauté, l’appréciation du créateur par rapport à la collaboration ou la qualité de l’intégration de la marque dans le contenu livré. Ces éléments qualitatifs sont souvent alignés avec des données de performance quantitative.
 
Pour découvrir l’étude de cas liée à cette collaboration et d’autres, vous pouvez vous rendre sur notre site: https://bit.ly/3naDHIM

Sportsmarketing.fr – Question 4 – Pourquoi s’être centré sur le sport pour lancer Pondeo ? Pourquoi ne pas être allé sur la danse, le cinéma ou la mode ?  

Dès le début de Pondeo, on s’est rendu compte que quasiment tous les fans de sports issus de la Génération Z (les moins de 26 ans) consomment du contenu sportif auprès de créateurs. 

Et donc on s’est rendu compte d’un paradoxe: alors que les marques et les organisations sportives font face à des coûts d’acquisition toujours plus élevés pour atteindre les audiences et en particulier les fans de sport, les créateurs ont eux un accès privilégié à ces audiences mais galèrent à générer des revenus stables.

C’est ce décalage entre une offre de qualité (les créateurs sportifs) et une demande massive (les annonceurs dans le sport) qui justifie notre positionnement.

Sportsmarketing.fr – Question 5 : Les annonceurs sont aujourd’hui de plus en plus “staffés” ou “organisés” pour gérer l’influence marketing avec des ressources dédiées pour identifier les profils, gérer la relation, assurer la création de contenus, etc. Quelle est la valeur ajoutée de Pondeo ? 

Alain-Charles Lauriano Do Rego : Pondeo est l’unique plateforme qui permet d’accéder à un large choix de créateurs sportifs de qualité en toute transparence. Notre positionnement spécifique assumé nous permet de couvrir l’ensemble des sports et des plateformes: parmi nos utilisateurs, on a un créateur TikTok avec +12m d’abonnés comme un YouTubeur volleyball avec une communauté de 8k abonnés. 

Tous les créateurs inscrits sur Pondeo sont sélectionnés pour leur qualité et remplissent dans leur profil des éléments clés comme leurs audiences, leurs tarifs ou encore leurs collaborations passées. Les équipes Social Media peuvent ainsi comparer les profils en toute transparence sur la base de données quantitatives et qualitatives.

 

En particulier les micro-influenceurs correspondent aux attentes d’authenticité et de contenus des audiences de sport. Parmi les créateurs inscrits sur Pondeo, plus de la moitié ont des communautés inférieures à 100k personnes ! Ces créateurs représentent une opportunité pour les marques car ils ont des communautés engagées, souvent en forte croissance et fédérées autour d’une niche.

 

Sportsmarketing.fr  – Question 6  : Avec l’avénement du metaverse et des mondes virtuels, penses-tu que de “nouveaux influenceurs”/”créateurs de contenu” vont voir le jour ? Si oui, en quoi seront-ils / sont-ils différents des influenceurs dits traditionnels ? 

Chaque nouvelle plateforme voit naître son lot de créateurs natifs. J’imagine bien tout un écosystème voir le jour: des leaders d’opinion Web3, des influenceurs “natifs” dans le metaverse, et plus encore.

On voit d’ailleurs déjà des agences d’influence marketing Web3 naître et se positionner pour accompagner les entreprises dans le lancement de projets pour naviguer des plateformes et des communautés qu’elles connaissent peu.

 

Sportsmarketing.fr  – Question 7 – Où vois-tu Pondeo d’ici 5 à 10 ans ? 

On a l’ambition de créer l’écosystème digital qui permet aux créateurs de contenus sportifs de créer un business viable, en permettant aux créateurs de monétiser auprès

  • De marques 
  • D’ organisations sportives
  • De leurs fans

 

 

Encore un grand merci à Alain-Charles Lauriano Do Rego pour son temps et sa gentillesse ! Nous te souhaitons tout le meilleur pour toi et pour Pondeo ! Pour réserver une démo, rendez-vous sur le site internet de Pondeo !

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire