Tiger Woods, l’homme aux deux visages (Solar Editions)

Après avoir vécu l’enfer, comment le golfeur le plus talentueux de l’histoire est-il revenu au sommet ?

Avec plus d’un milliard de dollars de gains, Tiger Woods est devenu à la fin des années 2000 le sportif le plus riche de l’histoire. Prodige du golf dès ses premières années, il a atteint le sommet de son sport avant de tomber très bas, victime des blessures et d’addictions. En mai 2017, il évite de peu la prison après avoir été retrouvé inconscient au volant de sa voiture. On le croit alors au fond du trou. Lui-même ne sait pas s’il pourra rejouer au golf au plus haut niveau.

Depuis, il se reconstruit et le phénomène est toujours là : 650e joueur mondial en janvier 2018, il réintègre le top 50 des meilleurs mondiaux en juillet après avoir manqué de peu de gagner The Open à Carnoustie et le dernier USPGA. Il fera partie deux mois plus tard de la délégation américaine pour la Ryder Cup organisée en France. Cette résurrection, celle d’un Tigre qui ne meurt jamais, Jean-Louis Tourtoulon et Laurent Agostini l’ont vécue aux premières loges. Ils la mettent en perspective et la racontent pour donner à comprendre de quelle étoffe sont faits les plus grands champions.

Jean-Louis Tourtoulon est un ancien journaliste de Canal +, spécialisé dans le golf. Il a commenté de nombreux tournois où s’est illustré Tiger Woods et a gardé de très bonnes relations avec les principaux consultants de Golf + qui ont tous accepté de livrer leurs impressions sur le plus grand golfeur de tous les temps.

Laurent Agostini, journaliste spécialisé golf pour le site www.JeudeGolf.org, a rédigé plusieurs centaines d’articles sur Tiger Woods, et le PGA Tour. Il se rend tous les ans aux États-Unis pour interviewer les principaux acteurs, et dirigeants de l’économie du golf. Il a interviewé d’anciens joueurs français qui ont côtoyé Tiger en carrière ou en tant que commentateur.

Tiger Woods, l’homme aux deux visages / Jean-Louis Tourtoulon et Laurent Agostini / 336 pages / Solar Editions

Crédit photo titre : Alexis Orloff / FFGolf

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*