La Renaulution positionne la Formule 1 au coeur du projet Alpine

Le Groupe Renault et son nouveau CEO Luca De Meo ont présenté ce matin, jeudi 14 janvier 2021, le plan stratégique du losange baptisé « Renaulution » pour les cinq prochaines années et au-delà.

Renault en 2021 c’est ça ! De la Dacia Bigster Concept à l’iconique et populaire Renault 5 Prototype, en passant par le Mobilize EZ 1 Prototype… et la Formule 1 bien sur
Renault en 2021 c’est ça ! De la Dacia Bigster Concept à l’iconique et populaire Renault 5 Prototype, en passant par le Mobilize EZ 1 Prototype… et la Formule 1 bien sur

Ce plan de transformation du Groupe « consiste à orienter l’ensemble de l’entreprise du volume à la valeur ». Au cœur de ce plan où l’engagement de neutralité carbone 2050 occupe une place prépondérante, se trouve le renforcement de son électrification qui doit entraîner davantage de marge que les voitures à essence : Renault prévoit en effet de lancer 14 nouveaux modèles dans sa gamme, dont 7 qui seront 100 % électriques, en sachant que tous les nouveaux modèles de la marque seront proposés en version électrique ou hybride. « Nous passerons d’une entreprise automobile utilisant la technologie à une entreprise technologique utilisant des voitures » souligne Luca De Meo.

La branche « Sport » de Renault sera désormais et plus que jamais incarnée par Alpine. C’est l’un des choix forts fait par Luca De Meo lors de son arrivée au poste de CEO de Renault, à l’été 2020. La marque Alpine « réunira les voitures Alpine, Renault Sport Cars et Renault Sport Racing au sein d’une nouvelle entité à part entière qui se consacrera au développement de voitures de sport exclusives et innovantes » précise le communiqué « Renaulution ». Alpine doit devenir « 100% électrique », et entend positionner la Formule 1 au cœur de son projet, « à travers un engagement pleinement renouvelé » envers le championnat du monde de Formule 1 remporté à deux reprises (2005 et 2006) par le losange avec un certain Fernando Alonso, de retour au bercail cette saison et qui sera épaulé par Esteban Ocon, lui aussi normand comme Alpine. De retour comme constructeur en Formule 1 depuis 2016, Renault a réussi une belle progression symbolisée par une 4ème place du championnat constructeurs en 2018 et bien sur par les deux podiums de Daniel Ricciardo en 2020 au Nürburgring et à Imola. Si les Mercedes semblent encore bien loin, l’Alpine F1 Team visera d’autres podiums en 2021 en attendant mieux pour 2022 et l’arrivée d’une nouvelle réglementation technique.

Si les réseaux sociaux sont déjà passés en mode Alpine, la nouvelle livrée, qui devrait faire la part belle au bleu, sera dévoilée dans un mois. En attendant cette nouvelle identité, Alpine a présenté une livrée provisoire hivernale de transition, entre le noir des années précédentes et une pointe de bleu blanc rouge. Dès 2021 donc, l’équipe F1 Alpine « affrontera des noms parmi les plus prestigieux de l’industrie automobile en entrant dans le club très exclusif des écuries d’usine » se félicite le Groupe Renault. La marque de Dieppe, championne du monde des rallyes en 1973, à l’ADN français, haut de gamme, sportif, parlant aux connaisseurs pointus de l’automobile, prend donc une dimension planétaire que lui donnera la Formule 1.

L’objectif visé par Alpine est d’être rentable en 2025 en incluant les investissements dans le sport automobile. Autre annonce phare de la conférence de presse du jour, le développement d’une voiture de sport électrique nouvelle génération (la nouvelle A 110) avec Lotus.

Laurent Rossi, nouveau Directeur Général d’Alpine : « La nouvelle entité Alpine associe trois marques avec des atouts et des domaines d’excellence distincts pour en faire une entreprise unique et autonome. Le savoir-faire de notre usine de Dieppe, et l’excellence de l’ingénierie de nos équipes de Formule 1 et de Renault Sport brilleront à travers notre gamme 100 % électrique et technologique ancrant ainsi le nom Alpine dans le futur. Nous serons  sur les circuits et sur les routes, authentiques et high-tech, disruptifs et passionnés ».

Antony Villain, Directeur du Design Alpine : « Donner une identité forte et spécifique à la Formule 1 mais aussi à l’ensemble du programme compétition d’Alpine est une évidence et une chance. En plaçant le sport automobile au centre de notre démarche, l’identité graphique est clé. La livrée présentée ce jour est la première évocation de la nouvelle identité de l’écurie Alpine F1 Team. Certains éléments graphiques structurants resteront sur la livrée de course et d’autres vont évoluer. L’emblème Alpine “oversize” et son approche graphique tricolore est le premier symbole fort de l’identité de la marque en compétition. Le bleu, le blanc et le rouge font référence aux couleurs des drapeaux français et anglais, ce qui est très important à nos yeux. De nombreuses déclinaisons sur l’ensemble des activités en compétition restent à venir ».

Photos : Groupe Renault

Et en photo bonus, la renaissance d'un modèle culte : Renault 5 Prototype, pour retrouver l'esprit des temps glorieux et montrer que Renault va démocratiser la voiture électrique en Europe avec une approche moderne de la voiture populaire et essentielle. Copyright Photo : Olivier Martin Gambier
Et en photo bonus, la renaissance d’un modèle culte : Renault 5 Prototype, pour retrouver l’esprit des temps glorieux et montrer que Renault va démocratiser la voiture électrique en Europe avec une approche moderne de la voiture populaire et essentielle. Copyright Photo : Olivier Martin Gambier

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire