L’UEFA dévoile la nouvelle identité de marque de l’EURO Féminin de l’UEFA 2022

 

Hier, dimanche 21 février, l’UEFA a levé le voile sur la toute nouvelle identité de marque de  l’EURO féminin de l’UEFA 2022, qui débutera dans 499 jours exactement.

L’édition 2022, qui aura lieu du 6 au 31 juillet 2022 en Angleterre, devrait être « le plus grand événement de football féminin de l’histoire de l’UEFA » dixit la confédération européenne de football. À ce titre, elle mérite bien d’arborer un look frais, ouvert et contemporain qui reflète la force, la diversité et la popularité grandissante du jeu au féminin.

« Nous sommes ravis de communiquer la nouvelle identité de l’EURO féminin de l’UEFA 2022 », a déclaré Nadine Kessler, responsable en chef Football féminin de l’UEFA.

« Alors que son compte à rebours est lancé, le tournoi de l’été 2022 adopte ainsi un branding frais et séduisant, que nous nous réjouissons de voir dans les villes hôtes, dans les stades et à la télévision dans 500 jours, quand nous entrerons dans le vif de l’action. »

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par UEFA (@uefa_official)

Un tournoi pour toutes et tous

À l’instar l’UEFA EURO 2020, ce tournoi, qui aurait dû se disputer en 2021, a été décalé d’une année. Ce report offre donc au football féminin une plus grande exposition, puisque la compétition sera le seul événement football majeur de l’été 2022.

Sous le signe de ce nouveau logo, les 31 matches de l’EURO féminin seront donc diffusés, en clair à la télévision, à la radio et en ligne alors que 16 nations brigueront le titre européen, à savoir l’Angleterre (pays hôte), l’Allemagne, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Islande, la Norvège, la Suède et les Pays-Bas (tenantes du tire). Ainsi, tout le monde, des fans les plus fervents aux curieuses et curieux, en passant par la prochaine génération de stars, pourra suivre le tournoi et participer à cette fête du football.

« En reportant le tournoi à 2022, nous avons permis à la plus grande manifestation sportive féminine d’Europe de jouir de la place exclusive qu’elle mérite », a expliqué Nadine Kessler, Ancienne internationale allemande de football et aujourd’hui responsable du football féminin au sein de l’UEFA. « En travaillant avec l’Association anglaise de football, nous sommes certains d’organiser un tournoi de grande classe qui attirera l’attention et les médias du monde entier et qui laissera derrière lui un héritage qui inspirera à encore plus de filles, et aussi de garçons, le goût de jouer au football. »

« Alors que son compte à rebours est lancé, le tournoi de l’été 2022 adopte ainsi un branding frais et séduisant, que nous nous réjouissons de voir dans les villes hôtes, dans les stades et à la télévision dans 500 jours, quand nous entrerons dans le vif de l’action. »

Tandis que le match d’ouverture se jouera le 6 juillet 2022 à Old Trafford (76 000 places), la finale, elle aura lieu le 31 juillet au Stade de Wembley (90 000 places). L’antre de l’équipe d’Angleterre accueillera donc deux finales de l’EURO de suite : en 2021 pour le tournoi masculin et en 2022 pour son équivalent féminin.

Autre signe de l’évolution du statut des compétitions féminines : l’assistance vidéo à l’arbitrage sera utilisée durant toute la phase finale pour la première fois.

Par ailleurs, l’UEFA a annoncé l’ouverture du nouveau portail billetterie de l’UEFA,  cette nouvelle « destinnation » permettra ainsi aux supporters de s’inscrire afin de  bénéficier d’un accès prioritaire aux billets et recevoir toutes les informations jusqu’au tournoi.

 
 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire