Le chiffre de la semaine

Tigerwoods

$1,360,000,000


C’est la somme totale investie par les entreprises Nord-Américaines dans le golf professionnel et amateur (institutions & tournois pour 2008).

Ce chiffre marque une hausse de 9% par rapport à 2007 selon l’IEG Sponsorship Report. Cette augmentation est notamment due à quelques changements opérés au niveau des contrats de sponsoring mais aussi des programmes d’activatio, permettant d’engranger plus de revenu que les traditionnels packages RP et autres partenariats titre.

Par exemple, L’US Golf Association a revu sa structure de sponsoring et a maintenant plus que 4 partenaires, dont 2 nouveaux cette année, à savoir IBM et la Royal Bank of Scotland.
IBM a annoncé un partenariat d’une durée de 4 ans avec l’US Golf Association (USGA) en 2008, partenariat qui permettra aussi à IBM de démontrer son expertise dans le domaine de nouvelles technologies en remettant sur le pied la plateforme web de l’US Open (USOpen.com). Quant à la Royal Bank of Scotland, le partenariat a été trouvé pour une durée de 4 ans, d’une valeur estimée à $3 million par an. Les autres partenaires de l’USGA sont American Express, Rolex et Lexus.

Cette restructuration permet à l’USGA d’augmenter la valeur de ces contrats, car qui dit peu de sponsors, dit une plus grande visibilité et une exclusivité dans son secteur d’activité. Réduire le nombre de sponsors est quelque chose de courant dans le sponsoring sportif puisqu’on peut notamment citer la FIFA qui est passé de 15 à 6 sponsors majeurs, leur garantissant une plus grande visibilité au cours des compétitions (Coupe du Monde, Coupe des Confédérations, etc.) en contrepartie d’un plus gros cachet.

Il y a aussi eu du changement dans la manière d’activer et de mettre en avant les partenariats. Par exemple, le PGA Tour a essayé de mettre en place des programmes customisés pour certains de ses partenaires. Ainsi, un programme centré sur la santé a été lancé durant le PGA Tour ’08 au grand bonheur de GlaxoSmithKline. Des initiatives similaires ont été instaurés pour General Mills ou Waste Management, partenaires de quelques étapes du PGA Tour.   

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*