You’ll never browse alone

anfieldLe club de football légendaire de la Premier League, Liverpool, a annoncé le développement d’un tout nouveau réseau WiFi dans son stade d’Anfield, afin d’augmenter la production et le partage de contenus des fans durant les matchs.

Le digital prend une place de plus en plus importante dans le monde du football. Les géants du football cherchent à engager et proposer toujours plus de contenu à leurs fans tout en essayant de mieux les connaitre à travers de nouveaux programmes de CRM. Un de best practices dans ce domaine est le club de Manchester City qui a débuté la diffusion de tweets de fans sur les écrans géants du stade ou encore a signé un partenariat de contenu avec YouTube.

Mais les jours de match, en 2013, un point fait toujours défaut, indépendamment des stades de football: la connectivité. En effet, que vous soyez dans le plus grand club de l’Hexagone ou dans un club plus modeste, le problème reste le même : la concentration trop élevée de personnes autour du stade ralentit fortement le débit du réseau. Un simple problème de tuyau comme le diraient certains. Pour pallier à ce problème, Manchester City a par exemple essayé de demander à ces fans d’envoyer leurs SMS par twitter.

Mais avec cette annonce de Liverpool, le problème semble être contourné. En effet, après le club de League 2, Wycombe Wanderers, Liverpool est le premier club de l’élite anglaise et d’Europe à offrir le WiFi à leur public et pas uniquement aux invités d’affaires.

Fourni par Xirrus, le réseau sera accessible aux supporters à domicile et a été mis en place lors du match contre West Ham le dimanche 7 Avril. Le lancement concernera pour le moment la « Centenary Stand » (environ 12 000 personnes) et le réceptif hospitalité attenant. En offrant l’accès WiFi aux fans, le club de Liverpool espère « améliorer l’expérience de match et encourager les fans à partager leurs émotions autour du match avec toute la communauté des fans de Liverpool à travers le monde. » Et bien évidemment, la mise en place du wifi permet aussi à Liverpool de recueillir des informations intéressantes sur les usages : quels appareils ? smartphone ou tablette ? quel type de contenu ? etc. Des informations utiles qui permettront au club de rationaliser leurs investissements pour réellement toucher le public.

Avec la mise en place du réseau wifi, le club « fournira des statistiques en direct du match, des offres sur les concessions (nourriture et boissons), des pushs e-commerce, des paris en ligne en partenariat avec Paddy Power », dixit Andrew Robinson, Head of Digital Media & Technology au club où évolue Steven Gerrard, des opportunités qui seront bien évidemment « monétisables » (je pense notamment au paris en direct), ce qui pourra, à terme, faire grossir les caisses du club.

tech_wifi39__01__630x420Au niveau européen, le Real Madrid et le FC Barcelona, les 2 géants du football européen, ont initié le processus de digitalisation de leurs stades mais le WiFi reste encore une denrée rare. Aux Etats-Unis, les Patriots de New England (NFL) furent le premier club de NFL à déployer du WiFi gratuit pour tout le stade. De plus, le futur stade des San Francisco 49ers à aussi annoncer l’installation d’un WiFi haut débit pour l’intégralité de l’arène.

Espérons tout de même que le club de Liverpool ne fasse pas office d’exception en Europe. En France, l’organisation de l’EURO 2016 et la construction/rénovation de nouveaux stades devraient voir émerger une nouvelle race de stades connectés et de nouvelles opportunités pour les marques et sponsors de mettre en place des activations et opérations durant le match.

1 Rétrolien / Ping

  1. Grand stade de l'OL : connecté (aussi) pour mieux le rentabiliser | Rue89Lyon

Les commentaires sont fermés.