Strava – Give Kudos

À une époque où l’impact des réseaux sociaux soulève de plus en plus de questionnements, Strava, le réseau social des sportifs, lance une nouvelle campagne #GiveKudos qui durera tout l’été et qui souligne les valeurs vertueuses de la communauté et la force unificatrice du sport.

Encourager ses amis d’une tape amicale en pleine ascension ou lors des derniers kilomètres d’une course, partager un verre après un effort intense, s’écrouler sur la ligne d’arrivée sous le poids de l’émotion… Peu de réseaux sociaux cristallisent ces moments liés au dépassement de soi à la manière de Strava.
La communauté sportive Strava, composée de 30 millions d’athlètes, s’est échangée plus de 2,3 milliards de “Kudos” en 2017 pour saluer les accomplissements et les performances sportives de chacun. Ce sont ces signes d’encouragement qui sont au coeur de la nouvelle campagne Strava, #GiveKudos, lancée aujourd’hui.
« Notre communauté s’encourage et se motive pour mener simplement une vie plus active et plus saine » déclare James Quarles, PDG de Strava. « Nous sommes convaincus que nos membres se motivent mutuellement de manière vertueuse, et notre campagne #GiveKudos vient alimenter cet élan naturel chargé de valeurs positives ».
Une récente étude menée auprès de 8 000 sportifs utilisateurs de Strava par la Glasgow Caledononian University, a par ailleurs abouti à des constats significatifs : 69 % des personnes interrogées ont rapporté que l’utilisation de Strava avait un impact positif sur leur bonheur, tandis que 83 % ont affirmé que Strava améliorait leur motivation à faire de l’exercice.

Strava - Give Kudos - French Poster 1

 

Avec #GiveKudos, c’est la première fois que Strava met en place une campagne de cette envergure, comprenant de l’achat d’espace média et digital, des vidéos, une série spéciale de GIF Instagram stories et un générateur de visuels via son site web givekudos.strava.com. #GiveKudos s’affichera également dans des villes clés comme Paris, Londres, San Francisco, Chicago et Los Angeles, sur des panneaux, dans des abris-bus et des stations de vélos en libre service.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*