adidas signe le club londonien d’Arsenal

adidas équipementier arsenal

C’est maintenant officiel. Ce matin, par l’intermédiaire d’un tweet publié sur le compte du club londonien d’Arsenal, adidas football est officiellement le nouvel équipementier du club à compter du 1er juillet prochain, et ce pour une longue durée.

Selon certains médias anglophones dont le site SportPro MEdia, le contrat serait estimé à 60 millions de pounds annuel, faisant de la collaboration adidas-Arsenal, le 3ème partenariat équipementier le plus cher dans le monde du football.  Seul Manchester United avec adidas et le contrat qui lie le FC Barcelona avec Nike mettraient en jeu des sommes plus importantes.

Cette annonce met officiellement fin à la collaboration entre les Gunners et le rival allemand d’adidas, PUMA, et par la même occasion permet au club londonien de se remplir grassement les poches puisque le contrat actuel avec PUMA, signé en 2014, était estimé à 150 millions de pounds.

Si l’on compare les contrats signés en Premier League, Arsenal revient à la hauteur de son rival londonien de Chelsea qui a signé avec Nike pour un montant estimé à 60 millions de livres annuels, et ce aussi pour une longue durée, à savoir jusqu’en 2032.

Manchester City, l’autre membre du Big Four, est quant à lui sur le point de signer un contrat valorisé à 50 millions de pounds avec PUMA, mais cela reste à date au stade de la rumeur. Tottenham, qui continue à jouer les premiers rôles en Premier League, est quant à lui lié à Nike pour un contrat estimé à 30 millions de livres par an.

A noter qu’Arsenal s’était déjà associé avec adidas par le passé, de la saison 1986/87 à la saison 1993/94, et que certains des maillots produits durant cette période sont devenus cultes pour les fans de football et du club, recommercialisés pour l’occasion par le club.

Après la perte de Chelsea, adidas football retrouve donc avec Arsenal un pied solide dans la capitale britannique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*