NIKE Football présente la Phantom VSN

Alors que nous commençons à nous remettre de la Coupe du Monde FIFA et que nous nous projetons sur une nouvelle saison de championnat, Nike Football dévoile sa nouvelle chaussure, la PhantomVSN.

Pour donner naissance à un produit différent et plus performant, le designer Phil Woodman a commencé la conception de cette chaussure par l’intérieur. En effet, cette décision a généré une nouvelle construction exclusive qui sera appliquée pour la première fois à des chaussures de football avec la PhantomVSN, pour être ensuite adoptée sur d’autres chaussures Nike Football.

« Nous avons élaboré un chausson intérieur en mesh Quadfit qui peut s’adapter à n’importe quel pied tout en conservant sa forme et sans trop se détendre », a déclaré Phil Woodman. « Quadfit maintient le pied sans le comprimer. » Bien que cela ne soit pas visible de l’extérieur, l’impact est immédiat à l’intérieur. « Les joueurs sont habitués depuis longtemps à devoir prendre le temps que leurs chaussures s’adaptent à leurs pieds »,
poursuit-il, « mais la PhantomVSN est prête à être portée pour un match dès sa sortie d’usine. »

 

Fini donc le temps d’adaptation ou encore ce fameux temps pour que la chaussure se fasse à vos pieds. En effet, grâce aux quatre axes des fibres, ces dernières s’adaptent au pied du joueur et assurent un maintien dans toutes les directions. Cette technologie doit ses résultats à l’orientation unique des fibres ainsi qu’à la séparation entre les fibres ; les écarts distribuent le poids du pied et réduisent la friction. Le résultat est un ajustement incroyable pour un spectre très large de structures de pied uniques. Un autre élément invisible de la PhantomVSN est le système appelé à juste titre Ghost Lace (lacet fantôme en français).

« Nous avons effectué d’innombrables recherches, parlé avec les joueurs et analysé les données au laboratoire  et les résultats ont révélé un désir unanime d’un laçage offrant l’ajustement personnalisé dont chaque joueur rêve. »

a déclaré Phil Woodman. Pour améliorer le laçage traditionnel, les points de contact Ghost Lace ont été réduits et un système à tirage simple a été ajouté pour offrir une tension égale sur l’intégralité du pied. Les lacets peuvent être placés discrètement pour offrir une surface incroyablement lisse.

Les innovations dissimulées de la PhantomVSN se trouvent sur l’empeigne Nike Flyknit finement texturée conçue pour offrir un toucher réactif au ballon. Le positionnement de la texture triangulée obtenu grâce à une analyse des données correspond aux données du NSRL (le laboratoire de recherche sportive Nike) sur le contrôle de ballon. Cette innovation est mise en avant par le repère visuel dominant de la chaussure, le triangle médian. « Le triangle s’étale sur une surface recouvrant trois os importants du pied : le calcanéus, le talus et la tête du premier métatarsien. Cela offre un lien intuitif avec la zone que nos recherches considèrent essentielle au contrôle du ballon. »

Les essais du NSRL confirment que plus un joueur reçoit un ballon bas par rapport au triangle, plus le
degré de contrôle pour entamer une attaque sera élevé. « Lorsque nous pensons aux joueurs qui
porteront la chaussure, nous imaginons un récupérateur maîtrisant l’art de naviguer dans des espaces
étroits tout en gardant une vision des voies d’attaque que les autres ne voient peut-être pas », explique
Phil Woodman, notant l’influence du football en effectifs réduits sur le design. « Les porteurs de la
PhantomVSN seront à l’aise dans un environnement sans postes attribués et habitués à des manœuvres
multidirectionnelles en ayant le ballon au pied. »

C’est pour cela que ce modèle vise les créateurs du milieu de terrain, capable de démarrer des attaques depuis leur côté du terrain, comme Kevin de Bruyne ou Philippe Coutinho ou encore à l’époque un Ronaldinho ou plus récemment Andrea Pirlo.

Tous ces athlètes Nike sont d’ailleurs réunis dans le film de lancement de la PhantomVSN qui a fait son apparition ce vendredi 10 août sur la chaîne YouTube et les réseaux sociaux de la marque.

Au regard de cette annonce de Nike Football, on comprend donc mieux pourquoi la marque n’avait pas produit de film publicitaire pour la dernière Coupe du Monde, souhaitant sans doute concentrer son énergie et ses efforts sur la sortie de la PhantomVSN et assurer le succès commercial de ce modèle qui vient remplacer la Hypervenom, lancée en mai 2013.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*