Le Forum Ryder Cup Golf et Santé met le golf au cœur de la réflexion

La Ryder Cup est la plus grande compétition de golf au monde, suivie par 1 milliard de téléspectateurs. Elle oppose, pendant trois jours, l’Europe aux États-Unis, deux continents représentés chacun par leurs 12 meilleurs joueurs professionnels. Pour la première fois, elle se déroule en France, au Golf National. (du 25-30 septembre 2018).

Sportsmarketing.fr était présent au Forum Ryder Cup Golf et Santé (vendredi 21 septembre 2018) qui mettait le golf au cœur de la réflexion en liant sport et santé. Retour sur cette journée de conférences qui s’est tenue à la Fondation Louis Vuitton et qui a valorisé les bienfaits du golf sur la santé physique et psychologique afin de sensibiliser les Français aux atouts de ce sport.

Crédit photo : Alexis Orloff / FF Golf
Crédit photo : Alexis Orloff / FF Golf

Mieux vaut prévenir que guérir, dit la maxime. Pratiquer le golf régulièrement permet de réduire les risques de certaines maladies. C’est ce que l’on appelle la prévention primaire. Pour l’OMS, « La santé est un état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». Pour atteindre cet état de bien-être, une activité physique est indispensable. Le sport en est une. Le golf aussi. Outre le plaisir qu’offre une partie de golf, pratiquer ce sport va permettre de « prévenir des maladies qui peuvent arriver », comme le résume le professeur Gérard Saillant. Jouer un parcours de 18 trous, c’est plus de quatre heures de marche, c’est un peu moins d’une centaine de coups à jouer, c’est une dépense énergétique douce et intense tout à la fois.

Parmi tous les sports envisagés, le golf est celui qui convient le mieux à cette prévention secondaire. « C’est une activité physique modérée que vous pouvez limiter dans le temps. Quand vous faites un match de tennis par exemple, vous allez jusqu’au bout du match, jusqu’au bout de l’effort. Au golf, vous avez le choix de ne jouer que trois trous ou six trous. Vous jouez à votre rythme. Ce n’est pas le sport qui dicte votre rythme de jeu, c’est vous », explique le Professeur Gérard Saillant.

Passer plus de quatre heures sur un golf offre aussi de nombreux bénéfices. Des études scientifiques ont montré que faire 30 minutes d’exercice par jour réduit les risques de dépression, d’anxiété, voire même d’Alzheimer ou de Parkinson. A l’instar des autres sports, une pratique régulière du golf entraîne également une baisse du stress, la régulation du sommeil, et régule le flux sanguin.

« Le golfeur s’offre, grâce à son sport, un répit indispensable à notre équilibre psychologique. Le rapport au temps dans la pratique du golf est de nature à modifier notre dépendance immédiate à la récompense, de l’inscrire dans une autre temporalité que celle de la frénésie des images et des informations qui imprègnent le fonctionnement de notre cerveau, notamment chez les jeunes » précise Pascal Grizot, Président de la Commission Ryder Cup France 2018.

Thomas Levet, présent lors du Forum Ryder Cup Golf et Santé, le 21 septembre 2018 à la Fondation Louis Vuitton
Thomas Levet, présent lors du Forum Ryder Cup Golf et Santé, le 21 septembre 2018 à la Fondation Louis Vuitton

Parmi les personnalités présentes lors du Forum, Thomas Levet, qui a remporté la Ryder Cup en 2004 nous parle de ce prestigieux événement : « La Ryder Cup est l’une des très rares compétitions qui met aux prises deux continents. Son originalité tient aussi à sa formule inhabituelle car les pros ne jouent quasiment jamais en équipes ou en un contre un pendant la saison. Enfin, il faut savoir que sur chacun des deux circuits, le PGA Tour ou l’European Tour, 180 joueurs se battent une fois tous les deux ans pour seulement 12 places ! Par rapport à un tournoi classique, c’est le jour et la nuit. Pendant les 3 jours d’entraînement et les 3 jours de compétition, les joueurs sont plongés dans une ambiance incroyable et unique. C’est tellement intimidant que taper son drive au départ du 1 est une véritable épreuve pour tous, tant la pression est énorme. En une dizaine d’années, une trentaine de joueurs seulement l’a disputée. C’est la raison pour laquelle vous changez de statut lorsque vous êtes sélectionné. On vous en parle toute votre vie. Jouer la Ryder Cup, c’est comme obtenir une médaille aux Jeux olympiques ou être sélectionné pour la Coupe Davis de tennis. »

L’écrivain, membre de l’Académie Française, et ambassadeur Ryder Cup 2018 Erik Orsenna était lui aussi présent lors de ce Forum Golf et Santé pour intervenir sur « les leçons d’un parcours » : « Comme la vie, une partie de golf est un parcours. Comme dans la vie, il y faut de l’obstination et du relâchement, du travail et du bonheur, du muscle et de la tête, de la tactique et de la stratégie. Et aussi de la chance » témoignait-il.

Erik Orsenna à la tribune du Forum Ryder Cup Golf et Santé (Auditorium de la Fondation Louis Vuitton)
Erik Orsenna à la tribune du Forum Ryder Cup Golf et Santé (Auditorium de la Fondation Louis Vuitton)

Crédit photo titre : Alexis Orloff / FF Golf

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*