Le grand saut 2.0 de la FFF

Il existe une expression en anglais : « the giant leap of faith », qui signifie « croire et accepter quelque chose d’intangible ». Il semblerait que ces dernières semaines, la Fédération Française de Football ait décidé de faire ce « giant leap of faith » dans le monde du digital.

Après le lancement du nouveau site internet de la FFF par l’agence FullSix, la Fédération Française de Football dévoile sa nouvelle campagne publicitaire résolument axée sur les médias sociaux, « Tous Fans des Bleus ». Conçue par l’agence megalo & company, la FFF lance donc une opération séduction envers les fans avec comme objectif simple : rallier les supporteurs derrière cette équipe de France et identifier le ou les ambassadeurs et donc travailler la proximité et l’image de marque.

Cette campagne s’articule autour de 3 moments forts pour rejoindre le mouvement : du coup d’envoi avec une campagne d’affichage dans les grandes villes de France, au lancement de films publicitaires décalés à l’occasion des matchs de qualification pour la Coupe du Monde 2014 et via un grand jeu concours national sur les réseaux sociaux pour devenir l’ambassadeur de l’Equipe de France.

Depuis le 19 février dernier, la campagne d’affichage présente 6 visuels clés reprenant des instantanés de cette ferveur pour l’Equipe de France à travers bien évidemment un public large et représentatif.

Visu-FFF2

Visu-FFF4

Visu-FFF3

Ces prints sont complétées par 3 films et 3 spots radio qui se veulent décalés.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=u2T9tFOneNk[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wv6VGjc1UEw [/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=-x4ddf2DIf0[/youtube]

 En regardant ces films, vous découvrez donc que ce dispositif « above-the-line » renvoie vers une opération sur les réseaux sociaux, intitulée le « Fan-O-Maton ». Cette application facebook, au nom pour le plus explicite, invite les participants à poster une photo d’eux en tenue de supporter des bleus, sur Facebook, twitter ou instagram, et récolter ensuite le maximum de like, à partir d’une application sur la page Facebook de la FFF.

Capture d’écran 2013-03-19 à 22.23.15

Le gagnant, désigné par un jury composé de joueurs, staff et membres de la FFF déterminera 10 lauréats au plus tard le 30 juin 2013. Les critères retenus pour le vote seront : l’esthétisme, l’originalité et la beauté.

Le grand gagnant désigné par le jury sera nommé « ambassadeur des Bleus » et sera l’égérie de la prochaine campagne FFF mais aussi le community manager de la FFF pendant une journée , qui est non sans rappelé la campagne Curators of Sweden qui a reçu un Gold en Digital aux Cannes Lions (il ou elle recevra aussi 2 places pour tous les matchs de l’Equipe de France A se jouant à domicile jusqu’à la Coupe du Monde 2014, sera invité aux entrainements des joueurs ouverts au public et recevra un équipement complet).

La FFF souhaite aussi améliorer l’expérience fan de l’achat du billet jusqu’au jour de match en développant une nouvelle signature visuelle, en mettant en place des maillots géants rétro-éclairés, des cadeaux à l’arrivée au stade, des happenings comme l’arrivée de Pom-Pom girls pour le photo call pour faire du public du Stade de France un vrai 12ème homme et non une horde de supporters amorphes comme certains ont pu l’affirmer.

La FFF a démontré en très peu de temps sa volonté de se digitaliser avec le nouveau site (plus épuré et plus clair je trouve) mais aussi l’utilisation des réseaux sociaux et de sa page facebook sur l’Equipe de France qui culmine à presque 1 million de fans. Ceci est une base intéressante et j’ai même envie de dire que la FFF rattrape le temps perdu ses dernières années.

Maintenant, la FFF a l’opportunité d’aller encore plus loin en, par exemple, socialisant sa billetterie en se basant sur le programme Meet & Seat de KLM qui vous permet de synchroniser votre profil LinkedIn lors du booking de vol sur la compagnie aérienne pour découvrir les profils des camarades de vol et potentiellement faire des rencontres. Plugger Facebook à la billetterie permettrait aux fans de potentiellement se rassembler par région ou par club affinitaire pouvant pousser encore plus loin les animations in-stade mais aussi l’animation communautaire tout au long de l’année. Le tout bien évidemment dans une logique de fidélisation qui devrait à terme se matérialiser par une augmentation des ventes pour faire en sorte que ce « giant leap of faith » devienne, avec du recul, « a confident step forward ».

1 Rétrolien / Ping

  1. La FFF dévoile sa nouvelle campagne publicitaire

Les commentaires sont fermés.