Le FanBoat ParionsSport de la FDJ, le lieu idéal pour suivre la Coupe du Monde à Paris

Plébiscité par les supporters depuis le début de la compétition, le FanBoat ParionsSport de la FDJ propose à tous les supporters et fans de football un endroit idéal pour profiter de l’été et de l’effervescence de la Coupe du Monde. En cohérence avec sa signature de marque « Encore plus dans le match », ParionsSport ouvre son FanBoat de 12h à minuit durant toute la Coupe du Monde 2018, du 14 juin au 15 juillet : une ambiance guinguette et de nombreuses animations (performances de freestylers, karaoké, DJ sets) attendent les fans autour des 64 matchs du Mondial. Sportsmarketing.fr s’est rendu Port de la Rapée (Paris 12ème) pour vivre le mémorable 1/8ème de finale France-Argentine sur le FanBoat et a rencontré Karl Lorenzon, Digital & Retail Marketing Manager ParionsSport/FDJ.

Bruno Cammalleri : Comment est né le projet ?

Karl Lorenzon : On a cherché dès le départ à mettre en place une activation événementielle pour la Coupe du Monde. C’est ce que l’on fait pour chaque gros événement. On voulait un projet qui ressemble beaucoup à notre plateforme de marque, c’est à dire « Encore plus dans le match ». On a donc décidé de monter un lieu festif de rassemblement pour inviter les supporters à venir voir les matchs entre amis. On a aussi monté un showroom pour que les gens puissent parier avec notamment les bornes de jeux qui sont disponibles. On a eu la chance de trouver ce lieu qui nous permet d’avoir à la fois le bateau de disponible et surtout le quai, avec un esprit guinguette.

Bruno Cammalleri : Comment pourriez-vous nous décrire ce FanBoat ?

Karl Lorenzon : Aujourd’hui c’est surtout un des seuls lieux à Paris qui fait un peu office de Fan Zone, puisqu’au vu du contexte actuel il n’y a pas de Fan Zone dans Paris. On a fait en sorte de construire ce lieu qui, certes, n’est pas une Fan Zone en tant que tel car on a une capacité beaucoup plus petite qu’une Fan Zone à proprement parler, mais on retrouve bien l’esprit supporter et festif. Et cela nous permet d’offrir à chacun la possibilité de venir suivre tous les matchs de la Coupe du Monde car on diffuse les 64 matchs en étant ouvert tous les jours de midi à minuit du 14 juin au 15 juillet ! Pour les derniers matchs de poules il y avait 2 matchs diffusés en simultanés que l’on projetait sur deux écrans différents du FanBoat. Et ceux qui le souhaitent peuvent aussi parier : une zone de paris sportifs présente l’ensemble de l’offre ParionsSport pour permettre aux parieurs de miser sur leur équipe de cœur.

Bruno Cammalleri : Pouvez-vous dresser un premier bilan à l’issue des matchs de poules ?

Karl Lorenzon : Pour le bilan il suffit de voir la queue à l’entrée ! Le projet a bien pris depuis le lancement, on constate que de nombreuses personnes qui sont venues sur le FanBoat reviennent. Ce n’était pas évident comme challenge, mais ce qu’on voulait c’était de remplir le bateau vu que l’on a seulement 4 semaines d’existence. Il fallait donc que le bouche à oreille fasse son effet, il faut aussi que les gens puissent découvrir l’événement donc on a communiqué là-dessus. Pour France-Argentine aujourd’hui on est à guichets fermés, ça nous embête de refuser du monde mais les règles de sécurité nous l’imposent. Sur l’ensemble des 8èmes de finales on devrait avoir entre 400 et 500 personnes pour chaque rencontre, ce qui nous fait au global sur toute la compétition un bilan très positif. Les autres retombées que l’on a sur les réseaux sociaux sont aussi très bonnes : on a installé le ≠FanBoat qui est bien repris avec beaucoup de conversations sur les réseaux sociaux notamment pour les personnes qui cherchent des bons plans pour suivre cette Coupe du Monde. Nous jouons aussi beaucoup sur les communautés qui veulent se rassembler pour venir suivre les matchs de leur équipe et le FanBoat est un lieu privilégié pour ça.

Le FanBoat ParionsSport de la FDJ lors du mémorable 1/8e France-Argentine
Le FanBoat ParionsSport de la FDJ lors du mémorable 1/8e France-Argentine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*