Un riche panel de droits et le show Da Fonseca sur beIN SPORTS

Mbappé, Griezmann, Varane, Pogba, Tolisso, Matuidi, Lloris, Umtiti, Thauvin, ou encore Federer, Parker, Ronaldo, Karabatic et Nadal… pas de week-end sans vos champions promet beIN SPORTS à l’aube de cette saison 2018/2019.

Certes la Ligue des Champions et l’Europa League ne sont plus sur les antennes de beIN, mais la chaîne qui vient de diffuser les 64 rencontres de la Coupe du Monde 2018 propose une offre pléthorique de football avec les 760 matchs du championnat de France de Ligue 1 et de Ligue 2 et plus de 750 matchs européens entre Liga, Série A, Bundesliga, Süper Lig turque mais aussi FA Cup et D2 anglaise. L’été prochain ne sera pas en reste avec les 32 rencontres en direct et en exclusivité de la Copa America et les 26 matchs de la CAN en juin 2019. L’enjeu de cette saison pour la chaîne qui vient de franchir le seuil des 4 millions d’abonnés pendant le mondial russe : « essayer de garder ces nouveaux abonnés » selon le directeur de la rédaction de beIN Sports Florent Houzot.

Pour sa septième saison, beIN mise sur « la fougue et l’énergie débordante » bien connue d’Omar Da Fonseca qui sera aux commandes d’une nouvelle émission avec Emmanuel Barth le mardi et le mercredi à 22h30. Ce nouveau talk show décalé « Omar c’est foot » permettra de découvrir toute l’actualité du football européen à la sauce Omar.

Les téléspectateurs de beIN SPORTS  retrouveront bien les autres visages phares de la chaîne : du « trio européen » Anne-Laure Bonnet/Alexandre Ruiz/Darren Tulett (pour les émissions Club Europe, Game of the week et Champions Arena) aux duos Florian Genton/Luis Fernandez et Smaïl Bouabdellah/Elie Baup pour les magazines consacrés à la Ligue 1.

Le dispositif « Match Center » continue lui aussi. beIN SPORTS le propose désormais sur le Game of the Week, l’affiche de Domino’s Ligue 2 le samedi à 15h ainsi que les matchs de Ligue 1 du dimanche après-midi (15h et 17h) sur beIN SPORTS Max 4. Ce dispositif type second écran permet aux téléspectateurs de suivre le match commenté en direct avec des statistiques et les tweets partagés à l’antenne avec le hashtag ≠beINCenter

Coté multisports, beIN conserve une importante liste de droits : du handball (avec en particulier l’Euro féminin du 29 novembre au 16 décembre, la Lidl Starligue, l’EHF Champions League et la LFH) au tennis en passant par le rugby, sans oublier les sports US en exclusivité avec plus de 450 matchs de NBA en direct, la NFL et MLB.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*