Quels sont les partenaires des écuries de F1 en 2018 ?

Parce qu’il n’y a pas que le mercato des pilotes, les accords de partenariats entre écuries et sponsors restent un bon indicateur de la dynamique d’une équipe et de la F1 en général. On retiendra comme principaux mouvements le départ de Santander et d’Hugo Boss respectivement vers le foot et la Formula E, ainsi que l’arrivée d’Aston Martin comme sponsor titre de Red Bull. Le partenariat entre Renault et LaLiga, tout comme celui entre McLaren et Kimoa, la marque de vêtements de Fernando Alonso, sont les deux agréables surprises de l’intersaison 2017/2018. Concernant les livrées, outre l’apparition spectaculaire du halo imposé par la FIA, deux écuries ont opté pour le changement en 2018 : l’orange papaye du coté de McLaren-Renault, et Sauber qui prend les couleurs d’Alfa Romeo sur sa partie arrière. On notera globalement un habillage plus épuré avec un renforcement des couleurs identitaires des écuries – rouge pour Ferrari, gris pour Mercedes, orange papaye pour McLaren, jaune et noir pour Renault. Une tendance qui ne vaut pas pour Red Bull, Toro Rosso et Force India, les trois teams ayant leur monoplace habillée par leurs sponsors. Voici donc, en ce début de championnat 2018, un tour d’horizon du plateau.

Mercedes

Continuité au niveau de la livrée, des pilotes et des partenaires pour l’écurie quadruple championne du monde en titre qui a su attirer d’importants partenaires au fil de ses succès et couronnes mondiales : Petronas, UBS et Monster Energy en 2010, Allianz en 2011, Puma en 2012, IWC Schaffhausen en 2013, Hugo Boss en 2014, Bose, Qualcomm et Epson en 2015, Pure Storage en 2016, Wihuri et Tibco en 2017. En 2018, exit Hugo Boss qui quitte la F1 pour la Formula E. Place à Tommy Hilfiger qui devient le partenaire vestimentaire officiel de Mercedes. Dans le cadre de ce partenariat à long terme, Tommy Hilfiger est le partenaire vestimentaire officiel, et fournit des ensembles de voyage et d’équipe, ainsi que des vêtements de bureau et de réception aux plus de 1 500 membres de Mercedes. « Dès la première fois que j’ai assisté à une course de Formule 1, je suis devenu fasciné par le sport automobile. Revenir dans cet univers au côté de l’écurie championne du monde Mercedes-AMG Petronas Motorsport et de leur équipe d’élite est une occasion rêvée de fusionner le monde de la mode avec celui de la Formule 1. Je me reconnais dans la passion, l’esprit et la motivation qui animent toute l’équipe de Mercedes-AMG Petronas Motorsport à chaque course. C’est parce que nous partageons ces mêmes qualités que je suis si ravi de travailler en collaboration avec eux pour les saisons à venir » déclare Tommy Hilfiger. Mercedes a démarré 2018 par un premier succès, celui de l’équipe de l’année 2017 lors des Laureus Awards.

Ferrari

Ferrari a changé de logo en 2018 et continue avec ses partenaires Philip Morris, Alfa Romeo, Shell, Ray Ban, Kaspersky, Weichai, Hublot ou encore Singha. 10 ans après son dernier titre constructeur en 2008, Maranello attend beaucoup de la SF71H qui sera toute de rouge vêtue. Les deux victoires en Australie et à Bahrein de Sebastian Vettel illustrent d’ailleurs bien cette soif de victoires et de titres. Le blanc disparait pour cause de départ du groupe bancaire espagnol Santander qui était l’un des principaux sponsors de Ferrari. En effet, Santander sera à partir de la saison 2018/2019 et pour trois années l’un des sponsors de la Ligue des Champions. « La banque va mettre fin à ses accords avec la F1, qui ont permis d’améliorer la connaissance de la marque Santander au cours des 11 dernières années » précise Santander. La Scuderia Ferrari a dévoilé l’arrivée de deux nouveaux partenaires pour 2018 : la marque chinoise de PC Lenovo et le fabricant de microprocesseurs AMD.

Aston Martin Red Bull Racing

Aston Martin est devenu le sponsor titre de l’écurie Red Bull Racing. Le logo Aston Martin apparait sur le côté de la monoplace au niveau du cockpit, ainsi que sur l’aileron arrière. Aston Martin dispose donc d’une belle visibilité. L’écurie autrichienne a toujours un moteur Renault ainsi que ses sponsors Mobil 1, Esso, Puma, Tag Heuer, Citrix, IBM et AT&T.Le Président d’Aston Martin, Andy Palmer déclarait à ce propos : « Cette nouvelle étape est la suite logique pour notre partenariat autour de l’innovation avec Red Bull Racing. Nous apprécions les efforts en termes de communication et de marketing réalisés par la Formule 1 ces derniers temps. Les discussions sur les unités de puissance nous intéressent, nous pensons que la FIA peut créer le bon environnement pour nous attirer ».

Force India

La livrée rose de 2017 avait marqué les esprits avec l’arrivée comme sponsor de la société autrichienne BWT. La marque spécialisée dans le traitement de l’eau reste au coeur de la livrée 2018. La coloration mexicaine des sponsors demeure toujours importante, avec Claro, Telmex, Telcel et le petit nouveau Pemex, le pétrolier national du Mexique dont le logo apparaît sur les rétroviseurs des VJM11 de Sergio Perez et Esteban Ocon. Autres arrivées de sponsors à signaler, Acronis, le fabricant allemand de lubrifiants Ravenol (déjà partenaire du Championnat d’Europe FIA F3) et Duo Group, entreprise spécialisée dans les granulats et la fabrication de matériel pour les applications dans les carrières ou dans les infrastructures routières.

Williams

Encore une saison de Martini pour Williams avant le départ de son sponsor titre à la fin de la saison 2018. Les bandes bleues et rouges sur fond blanc marquaient depuis 2014 un nouvel élan pour le team de Grove avec le performant moteur Mercedes. Une perte importante pour l’écurie britannique, mais les soutiens financiers du canadien Lance Stroll (JCB, Bombardier, Canada Life) et du russe Sergey Sirotkin (SMP) permettent à Williams d’envisager l’avenir proche sans trop d’inquiétude. Rexona reste partenaire de Williams qui engrange le soutien d’Acronis.

Renault

Il se murmure que c’est Renault qui progressera le plus en 2018. Et c’est le directeur de Mercedes Toto Wolff qui le dit. De retour en Formule 1 depuis 2016, le losange poursuit sa restructuration et sa marche en avant sur la piste et en marketing. Pour cette nouvelle saison, Enstone renforce un solide portefeuille de partenaires. Tout d’abord le coq sportif, pour un partenariat de 3 ans qui fait sens entre deux marques françaises reconnues pour leur savoir-faire et la qualité de leurs produits. Le coq sportif habillera l’ensemble du team Renault. Le partenariat novateur avec LaLiga permettra de faire rencontrer deux univers afin de proposer aux fans un divertissement sportif sur de nombreuses plateformes. Ce nouveau partenariat s’inscrit dans la stratégie déployée par LaLiga afin de développer sa marque à l’international tout en soutenant d’autres sports et athlètes. LaLiga accompagne Javier Fernandez, médaillé de bronze olympique en patinage artistique, et Carolina Marin, championne de badminton. LaLiga a également soutenu la Coupe Davis et la star du tennis Rafael Nadal. Le Renault Sport Formula One Team s’associe également à Tmall, entreprise du Groupe Alibaba. Le chat Tmall, emblématique logo de la plateforme e-commerce chinoise, est placé en évidence sur la Renault R.S.18. Cyril Abiteboul, Directeur Général de Renault Sport Racing déclare à ce sujet : « L’un des principaux objectifs de notre retour en F1 était d’exploiter cette plateforme globale pour le Groupe Renault. La Chine a été identifiée comme un marché d’importance stratégique. Un partenariat avec une entreprise comme Tmall, filiale du Groupe Alibaba, nous offre l’opportunité d’améliorer considérablement la notoriété et la perception de la marque Renault en Chine avec une très forte visibilité lors du Grand Prix de Shanghai mais aussi tout au long de la saison de Formule 1 ». Notons également que Renault et le Grand Prix de France sont partenaires avec de belles activations à la clé. Outre ces arrivées, Renault continue avec Mapfre (assurance), Infiniti, Bell & Ross (ingénierie acoustique), Microsoft, Genii (investissements, finances), Eurodatacar (services automobiles) ou encore Estrella Galicia 0,0 (bière sans alcool).

Toro Rosso Honda

La STR 13 marche dans les pas de sa devancière, et nous fait toujours penser aux canettes de la maison mère Red Bull, avec un ensemble plutôt ice. Le colori reste bleu freeze, clair et dynamique, avec un logo Red Bull gris argenté doublé d’un taureau. Outre Acronis (protection des données en Cloud hybride) et Casio, c’est bien sur le partenariat moteur avec Honda qu’il faut retenir. Après 3 saisons catastrophiques avec McLaren, le motoriste japonais n’a plus le droit à l’erreur et espère donc prouver à tout le paddock (et bien au-delà) qu’il n’est pas «un GP2 engine» comme l’avait dit Fernando Alonso. Toro Rosso, qui a changé son duo de pilotes courant 2017, aligne en 2018 la même paire qu’en fin de saison dernière: le Français Pierre Gasly auteur d’une magnifique 4ème place à Sakhir et le Néo-Zélandais Brendon Hartley double champion du monde en Endurance.

Haas

L’an 3 de l’écurie américaine Haas sera-t-il meilleur que la saison 2017 ? Haas gagnera-t-elle la bataille des best of the rest ? Romain Grosjean et Kevin Magnussen espèrent déjà rencontrer moins de problèmes de fiabilité afin de progresser dans la hiérarchie. Eu égard aux liens existant entre les deux partenaires en Nascar, l’équipementier Alpinestars sera encore de la partie en 2018. Ce sera aussi le cas de Richard Mille (également sponsor de McLaren et Sauber) qui est rejoint cette année par la marque de vêtements Jack & Jones. Il est toujours difficile pour un nouveau team d’attirer des partenaires, la grande majorité du financement de Haas provient de Haas Automation (la société du même nom qui fabrique les machines outils).

McLaren

Retour à l’orange papaye du côté de Woking pour ce qui demeure le changement de livrée le plus spectaculaire. Il s’agit d’un clin d’œil au passé de l’écurie et son fondateur Bruce McLaren, en particulier sur la période 1968-1971. Cette livrée orange papaye « cela prouve que nous écoutons les fans » indique Zak Brown, le Directeur exécutif de McLaren. 2018, l’année de l’espoir pour McLaren et son accord moteur avec Renault. Cette association entre McLaren est une première dans l’histoire. Fini, espère-t-on, les abandons et pénalités à répétitions pour Fernando Alonso et Stoffel Vandoorne. Un espoir partagé par plusieurs partenaires qui arrivent comme CNBC, Airgain (spécialiste de la connectivité sans fil), Dell Technologies, la compagnie pétrolière Petrobras… et… Kimoa, la marque de vêtements de Fernando Alonso ! Chandon, Sap, Richard Mille, Hilton et Kenwood poursuivent l’aventure. Ce qui n’est plus le cas de Santander qui quitte le giron de la F1 pour le foot et la Ligue des Champions.

Sauber

Nouveau team principal avec Frédéric Vasseur, nouveau pilote fer de lance avec le monégasque Charles Leclerc pensionnaire de la Ferrari Driver Academy et titré coup sur coup en GP3 puis Formule 2, l’écurie réputée pour avoir la meilleure soufflerie prend un nouveau départ après plusieurs saisons chaotiques où elle aura touché le fond (avant dernière en 2016 et dernière en 2017). En effet, Sauber a désormais comme sponsor-titre le constructeur automobile italien Alfa Romeo et contrairement aux années précédentes, l’écurie de Hinwil disposera de la nouvelle version du moteur Ferrari utilisé par la Scuderia en 2018. Le manager français qui rappelle d’ailleurs un point d’importance : « Sauber a un historique avec les moteurs Ferrari et la relation technique est bonne. Nous avions ensuite la volonté de ne pas rester complètement indépendants car, dans la F1 d’aujourd’hui, c’est très compliqué pour de telles équipes. C’est pour cela que nous avons discuté de l’option Alfa Romeo ». Nouveau projet et donc nouveaux partenaires, Alfa Romeo Sauber a en dévoilé quatre: l’opérateur télécoms Claro, l’horloger de luxe Richard Mille, la marque de vêtements sportifs Kappa, et le fabricant de lunettes Carrera.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*